Les activités éducatives proposées dans une chorale


Les activités éducatives proposées dans une chorale

Dès le plus jeune âge, la musique participe rigoureusement à l’éveil des sens. En développant le niveau de création chez les enfants, elle nourrit leurs capacités culturelles, intellectuelles et émotionnelles. En effet, chaque élève doit disposer d’une éducation artistique et d’une formation musicale pratiques dans l’école nationale, quelle que soit sa maîtrise en termes de langage. 

En décembre 2017, le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Culture, en association avec l’Académie de Bordeaux ont mis en place « le plan chorale ». Ceci est un système ayant pour but de développer les chorales dans chaque école et établissement scolaire. C’est un domaine d’apprentissage et de valorisation des compétences vocales, qui nécessite une organisation spécifique de la part des enseignants et des membres pédagogiques. Nombreuses sont les activités culturelles et éducatives accompagnant les ateliers de chorales. Décryptage.

La construction des compétences du socle commun

chœur chorale

Une contribution remarquable à la construction du  socle commun est apportée par l’académie de chant. De tous les projets éducatifs attribués à chaque collège (Henri Wallon, Gabriel Péri, etc.) ce plan est celui qui arrive à mettre en association la conscience du collectif, l’engagement dans un projet de groupe à long terme avec l’effort individuel désintéressé.

Un chœur apprend à être ensemble en tenant une assiduité collective tout au long d’une année. Afin de relever un défi commun, toutes les activités de l’atelier deviennent des pratiques collectives. A l’école des chorales, les enfants peuvent s’appuyer sur leurs voisins pour qu’ils deviennent complémentaires. Ils sont munis de conduites solidaires et responsables. En outre, la concrétisation des dimensions civiques de l’activité se voit avec la possibilité de participation à une cérémonie nationale et officielle pour les élèves, en chantant l’hymne national ou un autre chant (inauguration, commémoration, etc.)

Une éducation musicale

 éducation musicale

Une séance vocale régulière remplit la vie d’un choral, au cours de la pratique de l’éducation musicale. Au collège, c’est une activité visant à développer les compétences disciplinaires et transversales en chœurs. Cela est donc primordial pour la maîtrise des cultures musicales communes ou individuelles de chaque élève : l’écoute de la musique et le chant. Les enfants découvriront ainsi le plaisir de chanter en chœur ou en solo. Un atelier de chant est donc un lieu où les élèves bénéficient d’une  formation élargissant leurs exigences artistiques. Chaque année, ils vont augmenter leur maîtrise du jugement artistique et de la sensibilité. Etant un enseignement complémentaire de l’éducation musicale, c’est aussi un projet contribuant au développement des enfants de toutes les classes participantes.

Les ateliers de choral mettent en œuvre des projets avec des perspectives pédagogiques en dehors des cours hebdomadaires. En effet, le choral agglomère autour de lui plusieurs composantes nourrissant le parcours des jeunes chœurs. Le chant en complément avec l’éducation musicale augmentent de niveau et par conséquent participent considérablement à l’essor d’une école inclusive.

La formation de scène

formation de scène

La scène est le lieu de rencontre avec le public dont une des façons de faciliter l’implication des enfants dans une entité de choral. C’est une école pour les préparations afin que les élèves puissent arriver au même niveau que les attentes du public: camarades de classe, parents, etc. Toutes les activités pratiquées tout au long de l’année seront conditionnées par la présence des élèves sur la scène. En effet, le chœur ne représente pas que le chant ou la voix, c’est également la présence sur scène, afin de donner le plus saint et amusant des concerts. Cela constitue donc un objectif ultime dans un projet de chœurs. En atelier, les enseignants doivent apprendre aux élèves chorales à se maintenir (posture, concentration, action théâtrale, etc.) et à savoir combiner une bonne maîtrise vocale et les jeux de scène. Avec les bonnes pratiques, ceux-ci deviendront un jeu d’enfant pour tous les élèves. 

Des activités pour évaluation

 Des-activites-pour-evaluation-

Participer à une entité de chœur réside sur la motivation de chaque élève. Eh oui, c’est un enseignement facultatif et complémentaire au programme scolaire. De plus, faire partie d’un plan choral présente la capacité des  petits à faire de la musique dans le collectif (en chœurs), en surmontant les différences individuelles. Toutefois, un projet artistique ne réussit pas si cette évaluation manquait. On procède à cette étape avec le suivi des acquis scolaires de chaque enfant, de ses connaissances et ses compétences musicales. Et comme on a avancé en haut, son  engagement dans la chorale de l’établissement est primordial. On ne peut guère sous-estimer sa référence en culture qui est le fond de l’enseignement civique et moral.

Voir leur enfant grandir avec un bagage culturel et une aisance collective rend n’importe quels parents très fiers. Faire entrer les petits dans une entité pareil, en collège comme en lycée, reste bénéfique. Le but ultime est que chacun d’entre eux puisse se produire sur scène, individuellement ou collectivement afin de partager l’art de chanter à part entière.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *